L'EFFET DE LA CRISE SANITAIRE SUR LA FONCTION RH DANS LE MANAGEMENT DU RISQUE | ESA Management

LA CRISE SANITAIRE A PROPULSÉ LA FONCTION RH DANS LE MANAGEMENT DU RISQUE

INTERVIEW D’ANTOINE PETAT POUR FOCUS RH

Antoine PETAT est responsable pédagogique du MBA «Le risque dans les fonctions RH et managériales». Il est également Executive Director – Talent & Organisation chez Vigeo-Eiriscle. Il a été interviewé par Aurélie TACHOT qui est une journaliste spécialisée dans l’emploi, les nouvelles technologies RH et l’immobilier. Dans cette interview, Antoine PETAT nous explique l’importance d’un DRH à prendre des risques managériales face à la crise sanitaire de la Covid-19.

LA FONCTION RH ANTICIPE-T-ELLE ASSEZ LE «RISQUE» ?

L’influence de l’internationalisation et de la digitalisation des entreprises ont mené les ressources humaines à rencontrer de profonds bouleversements, rendant la gestion du risque fondamentale. La pandémie de la Covid-19 a perturbé les modèles d’organisation car elle a conduit la fonction RH dans le management du risque, qui doit donc faire face aux risques sanitaires. Antoine PETAT, se voit dispensé de ses fonctions par l’ESA dû aux risques qu’il rencontre dans ses fonctions RH et managériales. Ce dernier se retrouve à mener une dé-marche d’efficience organisationnelle, c’est-à-dire la capacité de parvenir à un maxi-mum de résultats avec un minimum de ressources.

SE FORMER POUR SIÉGER AU CODIR ( COMITÉ DE DIRECTION )

Lors du premier confinement, les professionnels RH ont dû installer le télétravail dans les entreprises avec l’aide des responsables du plan de continuité d’activité (PCA) afin d’anticiper les risques du travail à distance relatifs à la sécurité des données et à la qualité de la relation client. D’après Antoine PETAT, «les responsables PCA étaient des experts des outils or que les professionnel RF avaient une vision globale». En effet, bien qu’un directeur des ressources humaines (DRH) doit savoir prendre des décisions, il est davantage confronté au management du risque car en vue de l’épidémie, il doit savoir gérer les recrutements, les licenciements, les formations professionnelles et adapter au mieux les besoins de son entreprise en prenant les risques essentiels pour son avenir malgré la situation incertaine liée à la Covid-19.

LA DIGITALISATION, NOUVEAU RISQUE ?

La situation sanitaire, dans laquelle nous sommes actuellement, confronte les DRH à d’autres risques internes tels que le «recrutement» ou encore à «l’évolution des compétences». En effet, ces risques internes représentent 52% des risques RH, selon une enquête de la commission des risques RH de l’Association Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise (AMRAE) et 34% représentant des risques d’ordre réglementaires ou relatifs à la sécurité et à la sûreté. En ce qui concerne les 14%, cela représente les risques RH sur l’environnement social dans lequel l’entreprise évolue, d’après d’Antoine PETAT : «une nouvelle menace pend au nez de la fonction RH, celle de ne pas saisir les opportunités offertes par la digitalisation».

Articles récents

D'autres articles susceptibles de vous intéresser

En quoi les compétences de management sont importantes...

L’analyste immobilier, le gestionnaire d’actifs, le chef de projet immobilier, le responsable d’agence immobilière sont quelques-uns des...

Quelles formations sont possibles dans le secteur bancaire...

Les formations conseillées pour faire carrière dans le secteur bancaire Étudiants ou professionnels en phase de reconversion, vous souhaitez vous...

Et si le management passait également par le bien-être au...

C’est bien connu, les managers ont un rôle important à jouer lorsqu’il s’agit de bien-être au travail Cette notion n’a...

Covid et distanciel, quels impacts pour former les managers...

Depuis la mise en place de l’état d’urgence sanitaire suite au covid-19, le secteur professionnel a rencontré un grand bouleversement À cause...

Demande d'informations

Demander à être rappelé

Brochures

Prendre RDV