Comment les secteurs de la banque et assurance peuvent-ils utiliser la blockchain ? | ESA Management

Comment les secteurs de la banque et assurance peuvent-ils utiliser la blockchain ?

La blockchain, la solution de demain pour le secteur bancaire et les assurances

La blockchain est une technologie qui existe depuis les années 2000. Son essor coïncide avec l’émergence du bitcoin. Actuellement, cette innovation intègre de nombreux secteurs de l’économie, notamment dans les établissements bancaires. Le fonctionnement des institutions financières repose sur des pratiques traditionnelles qui nécessitent des innovations en termes de compétitivité et d’efficacité. Ce sont les principales qualités de la blockchain.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain se traduit littéralement en français par « chaîne de blocs ». Son fonctionnement repose sur le stockage ainsi que la transmission des données de manière transparente et sécurisée. Les échanges sur la blockchain ne passent par aucun organe de contrôle. Ainsi, elle représente une vaste base de données qui conserve tous les historiques des mouvements financiers réalisés par les utilisateurs dans le secteur monétaire.

La base de données de la blockchain est cryptée et sécurisée. Les utilisateurs peuvent la partager selon leur statut, qu’elle soit publique ou avec un accès limité. Chaque utilisateur peut retracer et contrôler les informations qui circulent. Ces spécificités font de cette technologie un garant de la traçabilité de toutes les transactions. Elle permet également de lutter contre les fraudes.

Cette technologie innovante possède tellement d’avantages que de nombreuses entreprises recrutent des experts qui la maîtrisent. À cet effet, ESA Management forme des étudiants qui deviendront les techniciens de demain qui emploient la blockchain à bon escient.

L’intérêt d’utiliser la blockchain dans le secteur des assurances

Le secteur des assurances peut profiter des nombreux avantages que procure la technologie blockchain. Ainsi, ces enseignes peuvent lutter efficacement contre les diverses tentatives de fraudes. La blockchain permet, entre autres, de vérifier rapidement l’identité des clients en se basant sur le partage de fichiers entre les établissements évoluant dans ce domaine.

Cette technologie permet aussi de dématérialiser plusieurs tâches. Dernièrement, la fédération française des assurances a mis en place une blockchain privée afin de permettre aux assureurs de réaliser des opérations de manière sécurisée.

La blockchain fluidifie les échanges d’informations et accélère le traitement de dossier des clients. Le déclenchement des garanties d’un contrat est déclenché automatiquement sans assistance humaine en cas de sinistre.

Enfin, la blockchain permet également de personnaliser les offres proposées aux clients. Grâce aux échanges de données entre les institutions financières comme les banques, l’assurance peut mieux connaître ses clients et leur proposer une offre qui correspond à leur profil.

L’application de la blockchain dans les métiers de la banque

Le secteur bancaire est en perpétuelle innovation vu les évolutions technologiques. Afin de proposer des services de qualité à ses clients, il doit intégrer de nouveaux outils innovants tels que la blockchain. Certains analystes considèrent cette technologie comme une menace, pourtant les banques pourraient en profiter pour révolutionner leur système.

La sécurité des données représente l’une des principales failles des transactions bancaires. À l’ère de la croissance des achats en ligne, les virements bancaires de particulier à particulier se multiplient. C’est dans ce contexte que la blockchain intervient pour les révolutionner. Son utilisation permet de sécuriser les données échangées.

De plus, la blockchain permet de protéger les paiements et les transactions entre les utilisateurs. C’est idéal pour les banques qui comptent des milliers de transactions journalières. Elle permet aussi de réaliser des actions différentes en quelques étapes. Elle peut être utilisée pour réaliser les opérations de trading, les paiements en ligne ou les virements.

La blockchain est considérée comme l’outil de la banque de demain, avec sa technologie qui repose sur un système décentralisé. À noter qu’actuellement, la majorité des institutions bancaires font partie du consortium R3.

En somme, la blockchain est présente dans de nombreux secteurs d’activités et elle est la technologie du futur qu’il faut connaître. Pour la maîtriser, il vous faut suivre des formations dans des établissements spécialisés comme ESA Management.

Articles récents

D'autres articles susceptibles de vous intéresser

A quoi sert un Data Lake...

L’incroyable expansion du numérique a pour corollaire l’explosion du volume de données récoltées Ces volumes énormes de données, posent un...

JPO EN...

L’ESA est heureuse de vous accueillir à nouveau en présentiel pour ses nouvelles JPO ! Découvrez nos formations de Bac+2 à Bac +5...

Comment prévenir les risques de santé et de sécurité au...

En tant qu’étudiant en management, connaître les différents risques sur le lieu de travail est une chose très importante Dans une...

Quel est le but de l’Open Data...

Open data : de quoi s’agit-il vraiment et en particulier, qu’est-ce qui rend les données ouvertes et de quel type de données parle-t-on...

Demande d'informations

Demander à être rappelé

Brochures

Prendre RDV