Manager de l’Assurance

Titre de niveau 7 inscrit au Répertoire National

Présentation

Niveau

+5ème année

Rythme

Selon vos disponibilités

Classe

Individuel

Durée

6 à 12 mois

Format

Présentiel

Accessibilité et PMR

Locaux accessibles à tous

Langues

Français

Date de Démarrage

Selon vos disponibilités

Objectifs

Votre expérience vaut un Diplôme ! L’accompagnement à la VAE vous permet de valider votre expérience professionnelle et obtenir un diplôme de niveau Bac+5.

Ce dispositif est ouvert à tous dès 1 an d’expérience : salariés, intérimaires, bénévoles et non-salariés.

En principe l’idée est simple : votre expérience vous a permis d’acquérir des savoir-faire et compétences dans votre métier, et vous pouvez valoriser ces connaissances pour obtenir par équivalence un diplôme.

Détails de la formation

La Validation des Acquis de l’Expérience consiste à faire valoriser et reconnaître officiellement, par une autorité, les connaissances et compétences que chacun a pu développer durant son parcours professionnel, en vue d’obtenir tout ou partie d’un diplôme ou d’un titre inscrit au RNCP.

Afin de répondre à l’ouverture que permet la V.A.E., nous avons retenu les quatre activités principales couvertes par les métiers auxquels prépare Manager de l’Assurance.

Chacune de ces activités reprend un module de compétences correspondant à l’ensemble du savoir-faire et des connaissances mobilisées pour réaliser l’activité.

 

- Descriptif de la mise en relation du référentiel des activités principales et des compétences attestées

 

ACTIVITÉ 1 :  Souscription d’un risque industrie en cyber-risque /  Souscription de la responsabilité civile des mandataires sociaux

  •  Mise en situation professionnelle
  • Sur la base des données d’une entreprise de taille intermédiaire (ETI), rédaction des éléments qui permettent de motiver et de décider d’être l’assureur apériteur
  • Module  de compétence (Indication de maîtrise de compétence)
  • Evaluer le risque proposé pour fixer les capitaux assurés dans le cadre  éventuel d’une apparition d’un cyber-risque
  • Rédiger les garanties spécifiques en tant qu’apériteur pour gérer au mieux des intérêts de son entreprise, les sinistres de l’assuré

 

ACTIVITÉ 2 :  Contestation d’une décision d’Incapacité Permanente Partielle (IPP) / Indemnisation d’un sinistre incendie

  •  Mise en situation professionnelle
  • L’indemnisateur des risques industriels a la charge d’un dossier d’incendie d’un entrepôt.
  • Présentation par écrit des éléments de preuve rassemblées et explicitation
  • Module  de compétence (Indication de maîtrise de compétence)
  • Chercher la cause d’une anomalie pour en tirer d’éventuelles conséquences sur l’indemnisation prévue au contrat.

 

ACTIVITÉ 3 : Conception des actions de formation / Supervision des délégations aux intermédiaires d’Assurance / Management des moyens techniques utilisés dans la maîtrise de la sinistralité / Adaptation des procédures de gestion / Mise en place de nouvelles procédures d’indemnisation

  •  Mise en situation professionnelle
  • Rapport qui développe une politique propice au développement de la culture qualité du service dû aux assurés dans l’exercice de la gestion des conflits.
  • Module  de compétence (Indication de maîtrise de compétence)
  • Concevoir un plan de formation destiné aux intermédiaires d’assurances pour leur permettre de répondre aux exigences d’information été de conseil requis par la règlementation de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation (ACPR).
  • Orienter les services et les intermédiaires d’assurance habilités pour souscrite et indemniser selon les pouvoirs qui leur sont délégués

 

ACTIVITÉ 4 : Développement d’une stratégie avec un réseau social partenaire / Consolidation d’une stratégie marketing avec un système GRC / Consolidation des positions dur le marché /Conception d’une stratégie de communication

  •  Mise en situation professionnelle
  • Elaboration d’un système de procédures d’utilisation du système GRC permettant à la direction marketing de piloter le système GRC
  • Module  de compétence (Indication de maîtrise de compétence)
  • Elaborer un système de procédures où tous les collaborateurs impliqués dans le développement du portefeuille d’assurances interviendront eux-mêmes sur le système de gestion de la relation client (GRC) pour obtenir les données nécessaires au développement commercial

 

- Avoir au minimum 1 an d’expérience professionnelle en adéquation avec le diplôme ou le titre visé, quels que soient son âge, son ancienneté dans l’entreprise ou son niveau.

- Etre à l’aise avec les logiciels du Pack Office (Word, Excel, Powerpoint).

- Etre à l’aise avec la rédaction d’un dossier.

Les candidats doivent avoir au minimum une année d’expérience dans le domaine de la certification demandée.

La procédure de validation des Acquis de l’Expérience (VAE) se déroule en 7 étapes :

1ère étape : Dossier de recevabilité

L’ESA vous propose une aide gratuite pour compléter votre dossier de recevabilité qui est l’imprimé Cerfa (n° 12818*02).

◼️  Nous vous recommandons de lire attentivement la notice explicative, demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience (VAE), imprimé Cerfa n° 51260#02.

◼️  N’hésitez pas à appeler la Responsable du suivi administratif des VAE de l’ESA, Madame Mayer Blanc au 33 1 47 00 00 48 ou n.mayer@esassurances.com qui vous informera sur le contenu du dossier, notamment les justificatifs à fournir

A réception de la demande de recevabilité, c’est-à-dire de l’imprimé Cerfa n°12818*02 daté et signé dit « dossier 1 » et des pièces justificatives requises, soit dès que dossier est complet, le Directeur Pédagogique de l’ESA et la responsable du cursus de la certification examinent le dossier et prononcent soit la recevabilité de la demande soit la rejette dans un délai maximum d’un mois. Le résultat de cet examen est communiqué sous 48 heures par courriel au candidat.

2ème étape : Envoi d’un devis avec le contrat à signer

En même temps que nous vous notifions la recevabilité de votre demande, nous vous adressons un devis relatif à l’accompagnement par le Directeur pédagogique de l’ESA ainsi que le contrat à nous retourner signé.

Attention cette validation de votre demande ne signifie pas la validation des acquis de votre expérience professionnelle mais seulement le début du process de validation de ces acquis.

Le montant du devis est de 1050€. Il est le même quel que soit la certification professionnelle que vous souhaitez obtenir.

3ème étape :  Acceptation du devis et signature du contrat

Vous pouvez le réglez en utilisant la somme au crédit de votre Compte Personnel de Formation (CPF) en notifiant votre acceptation du devis à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) qui gère votre compte, et compléter par un chèque à l’ordre de l’ESA si le solde de votre compte CPF est inférieur à 1 050 €.

Bien sûr vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur pour couvrir ce que ne vous permet pas le crédit de votre CPF. Enfin si le crédit de votre compte CPF est insuffisant pour financer l’accompagnement à la VAE au titre du CPF, il existe des modalités d’alimentation complémentaire qui peuvent être prévues par un accord d’entreprise, de groupe ou de branche.

4ème étape : Élaboration du dossier de validation (dit « dossier 2 ») avec accompagnement du Directeur Pédagogique de l’ESA

Ce dossier de validation dit « dossier 2 » va vous être adressé. Le Directeur Pédagogique attend de vous, que vous  remplissiez complétement et rigoureusement  toutes les rubriques du dossier.

La rédaction du « dossier 2 « requiert du demandeur à la VAE un descriptif détaillé des missions et des tâches qui lui ont été confiées dans les activités de la certification demandée.

Le Directeur pédagogique de l’ESA personnellement, va à la réception de ce « livret 2 « après l’avoir lu avec attention, s’entretenir avec le candidat à la VAE.

Il va lui exposer ce qui lui parait devoir être complété, amendé et pourquoi, dans son « dossier 2 ». Souvent, il va lui demander en outre de rédiger un second « dossier 2 », car c’est à travers deux de ses emplois que le candidat peut parvenir à couvrir toutes les compétences requises de la certification.

A l’issue de ce premier entretien il va lui adresser une fiche de travail reprenant tous les points à revoir dans la rédaction du « dossier 2 » qu’il a reçu et qu’ils ont passé en revue ensemble et parfois la commande d’un second « dossier 2 ».

La fiche de travail fixe avec le candidat la date d’envoi du « dossier 2 » à reprendre ainsi qu’éventuellement du deuxième « dossier 2 » 

A réception du « dossier 2 » corrigé et éventuellement pour la première fois du second « dossier 2 », le Directeur Pédagogique de l’ESA après en avoir pris connaissance s’entretient de nouveau avec le candidat à la VAE s’assure que tous les points à compléter ou à amender l’ont été, dans le cas contraire il lui renouvelle ses observations. Il examine si deuxième « dossier 2 » il y a, ce dernier, procède là aussi à des observations qui selon lui doivent être prises en compte. Il adresse une nouvelle fiche de travail qui fixe les points à reprendre et compléter et avec le candidat la date à laquelle il doit recevoir ses corrections.

Selon les candidats, en particulier leur disponibilité, la rédaction complète et conforme aux  informations requises du « dossier 2 » et éventuellement du 2ème « dossier 2 » demande le plus souvent deux fiches de travail, mais parfois trois, ce qui a pour conséquence que cette étape 2 est rarement inférieure à 2 mois et souvent dure trois mois.

La responsable du suivi administratif des VAE tient un dossier du suivi des fiches de travail par candidat permettant d’apprécier la progression du demandeur de la VAE au regard des  objectifs fixés par le Directeur Pédagogique.

5ème étape : Quand le « dossier 2 » ainsi qu’éventuellement le 2ème « dossier 2 » sont jugés finalisés par le Directeur Pédagogique de l’ESA, ceux-ci sont communiqués par la responsable du suivi des VAE au jury qui reçoit le candidat pour un entretien dans un délai d’un mois maximum après sa réception du dossier 2 et éventuellement du  2ème » dossier 2 » finalisés et validés par le Directeur Pédagogique de l’ESA. Parallèlement à cet envoi, le Directeur Pédagogique de l’ESA s’entretient une dernière fois avec le candidat à la VAE pour lui exposer le déroulement de l’entretien devant le jury.

Il fixe également avec vous la date et l’heure de cet entretien avec le jury.

6ème étape : Entretien avec le jury d’une durée d’une heure minimum

Le président du jury est le Directeur Pédagogique de l’ESA. Son rôle se limite à poser au demandeur de la VAE, pourquoi il souhaite cette VAE, puis après que ce dernier est livré ses raisons, de bien vouloir exposer au jury son expérience professionnelle.

Le Directeur Pédagogique de l’ESA n’interviendra pas lors de l’entretien du candidat avec les deux autres membres du jury et il ne participera pas à la délibération du jury sur la délivrance ou le rejet de la certification. Par contre, il fera part au candidat de la décision du jury.

L’entretien avec le jury est d’une durée d’une heure.

◼️  La 1ère partie de l’entretien est consacré à un exposé du candidat qui est appelé à décrire en la synthétisant son expérience professionnelle dans les activités principales couvertes par la certification.

◼️  La 2ème partie de l’entretien consiste en des échanges entre le candidat et les membres du jury qui permettront de valider que le candidat maîtrise les compétences attendues au vu du référentiel de la certification enregistrée au RNCP.

7ème étape : Le jury délibère à l’issue de son entretien avec le candidat. Sa décision est communiquée par courriel au candidat par le Président du jury dans un délai de 48 heures.

Elle peut être :

 ◼️  une validation totale,

◼️  une validation partielle,

◼️  un rejet de la demande de VAE.

En cas de validation partielle, le jury motive sa décision et précise les activités de la certification qui sont acquises et expose au candidat ce qu’il doit entreprendre pour obtenir une validation totale.

En cas de rejet, le jury motive sa décision.

Au final, entre l’étape 1 et l’étape 7, il faut compter un minimum de 3 mois et parfois la procédure du fait de l’insuffisante disponibilité du demandeur de la VAE peut durer jusqu’à 5 mois.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "PICTO DOCUMENT"PIÈCES À JOINDRE AU DOSSIER

• Lettre de motivation précisant le projet  professionnel du candidat ;
• Certificats de travail ou attestation des employeurs (justificatifs des cinq dernières années d’activité professionnelle) ;
• Photocopie des diplômes d’attestations de stage ou de formation obtenus.
• Photocopie d’une pièce d’identité.

- Une sessions par mois pour le passage à l’examen devant le Jury

- Planning déterminé selon l’accompagnement choisi

- Coût de la Formation : Accompagnement présentiel & à distance + passage devant jury (frais de dossier inclus) : 1 050 € 

 

Il existe plusieurs moyens de prise en charge :

- Compte Personnel de Formation (CPF) :  toutes les informations sont disponibles sur le site : moncompteformation.gouv.fr

- Congé VAE

- Plan de développement de compétence

- Pôle Emploi

- Financement personnel

 

Témoignages

Didier BENAYOUN

Expert en Ingénierie Patrimoniale (Bac+5) - Promotion 2019

J’accompagnais en tant que tuteur deux alternants

J’ai intégré l’Ecole Supérieure d’Assurances dans l’objectif de valider mes acquis et ainsi obtenir le MBA « Expert en Ingénierie Patrimoniale ».  J’accompagnais en tant que tuteur deux alternants : Agathe, inscrite en Licence Banque Assurance et Dan, inscrit en MBA « Expert en Ingénierie Patrimoniale ». L’Ecole Supérieure d’Assurances est une école que je recommande pour la qualité des formations proposées mais aussi pour la qualité des intervenants.

Demande d'informations

Demander à être rappelé

Brochures